De Siemp Reap à Kampot

5 jours à Siem Reap

Une lourde chaleur du soir nous accueille à l’aéroport de Siem Reap au Cambodge. Notre chauffeur de tuk-tuk de l’hôtel Blossoming Romduol Lodge nous attend. Nous nous installons dans la chambre et avant de se coucher nous faisons la chasse aux moustiques ! On s’endort avec le bruit des geckos (de petits lézards qui raffolent aussi des moustiques).

 

Notre première escale au Cambodge c’est les temples d’Angkor. Vous savez tous de quoi il s’agit si je vous dis Lara Craft dans Tomb Raider ! Mais plus historiquement c’est sous l’empire des rois khmers que ce sont construits ces temples de plus de 900 ans ! Le site est très grand et il faut généralement plusieurs jours pour le visiter notamment durant cette période de l’année où les températures frôlent les 40 degrés et vous obligent à rester au frais les après-midi. Il existe des pass 1 jour, 2 jours ou 3 jours. Le site est dessiné en 2 circuits : le grand et le petit. Donc je pense que 2 jours peuvent suffire. Nous avons pris le pass 3 jours puisque nous voulions faire nos photos de mariage au milieu des temples et qu’il nous faudrait donc revenir plusieurs fois sur les lieux. Notre première journée au Cambodge nous a servi à planifier les circuits que nous voulions faire. Nous avons opté pour un tuk-tuk à la journée. Les prix varient si vous incluez le lever de soleil qui se fait sur Angkor Wat. Pour le petit tour c’était 15 USD et 18 USD avec le sunrise. Et pour le grand tour 18 USD ou bien 21 USD. Nous n’avons pas fait le lever du soleil qui est extrêmement bondé mais nous avons programmé notre départ à 6h00 du matin. Avec ces chaleurs le choix d’un hostel avec une piscine s’imposait de lui-même ! Et je vous assure que ça n’a pas été du luxe. Le restaurant était pas mal non plus et assez abordable, enfin ce n’est pas le prix de la street food mais ça allait ! Nous profitons de la piscine pour l’après-midi et on s’entraîne à mettre des paniers !!

- Regarde, je vais mettre un panier !! 

- Échec.

- Ouais j’en ai mis hein ! Tu l’as vu ?? 

- Bah non.

Je te promets je l’ai mis hein !

- Mouais.

 

Ici tout se paie en dollars ET en monnaie locale (Real). Il faut juste prendre l’habitude de bien compter sa monnaie.

 

Nous partons donc le matin de bonne heure avec notre chauffeur de tuk-tuk. Un arrêt à la billetterie pour acheter le pass 3 jours. Il y a des contrôles à l’entrée du site et sur l’entrée de chaque temple.

 

 

Nous débutons avec Angkor Wat. Le soleil vient de se lever et la foule se disperse. Nous avons encore le droit à de jolies couleurs dans le ciel.

 

A l'intérieur d'Angkor Wat

Moine dans le temple qui propose de faire une cérémonie "good luck" à ceux qui le souhaitent (en échange de quelques dollars).

 

Dans la cours et autour d'Angkor Wat

 

Preh Kahn

Un site sublime et le décor que l’on attendait : des énormes arbres envahissent le temple. Comme pour nous dire que la nature reprend ses droits. On veut faire nos photos ici mais il y a beaucoup de vigiles et l’on souhaite rester discret. Je trouve un endroit où me changer mais à peine le temps de sortir la robe du sac à dos qu’un vigile m’aperçoit.

Et moi et les mensonges ça fait 2 ! J’ai du faire la tête d’une petite fille de 5 ans qui se faisait prendre en train de piquer des bonbons ! Impossible d’expliquer le but de notre démarche, voilà 5 vigiles qui nous entourent et nous demandent de remballer. Il faut parait-il une « autorisation » pour faire des photos de mariage ! Bon premier essai raté ! On est assez dégoûté mais on ne retente pas l’expérience... pour aujourd’hui.

Neak Pean

Quelques minutes suffisent. Si vous êtes pressé par le temps, l’arrêt n’est pas bien utile à mon avis.

 

Ta Som

Très sympa à faire et vaut le coup de traverser jusqu'au bout pour trouver une magnifique porte pleine de racines.

 

Esat Mebon

Pas le plus joli à notre goût mais une architecture différente.

 

Il commence à se faire soif pour notre tuk-tuk ! Don't panique, il y a des recharges à chaque coin de rue !! Attention l'abus d'essence est dangereuse pour la santé... Non non ne confondez pas ces bouteilles avec du Rhum !

 

Notre première journée au temple est terminée. Comme pour tous les autres jours c’est après-midi piscine !

 

Le Cambodge possède beaucoup de restaurant français. Nous sommes donc en mode chasse ! On recherche le restaurant qui nous fera craquer ! Bon vous imaginez qu’il ne nous a pas fallu bien longtemps avant de trouver. Rendez-vous chez l’Annexe ! Allez c’est la fête on se fait un entrée – plat – dessert ! C’est la foulie ! Mais mon dieu ce fois gras un régal ! Accompagné d’un verre de vin, on se serait cru à la maison !! 

 

Deuxième jour à Angkor. Nous partons beaucoup moins tôt, en début de matinée et nous partons pour le petit tour. Notre astuce c’est de ne pas suivre la logique du tour et de commencer par un autre temple afin d’avoir un peu moins de monde. Bon l’astuce ne fonctionne que si vous démarrez tôt le matin sinon il y a du monde tout le temps ! A part peut-être quand il fait 40 degrés, là il y a un peu moins de monde.

 

On commence donc par Ta Prhom, le temple de Tomb Raider ! Et c’est vrai qu’il est fantastique… 

 

Le site est assez grand et il y a quelques endroits où peu de monde passe. En fait nous remarquons que les gens se déplacent en groupe. S’ils aperçoivent quelqu’un à un endroit ils vont vouloir jeter un œil. Mais tant qu’il n’y a personne dans les parages on est assez tranquille. On trouve un endroit idéal où je peux me changer à l’abri des regards. Nicolas fait le guet et surveille le périmètre. Go go go ! je sors de ma cachette, je prends trois pauses différentes et je file me changer ! C’était improbable qu’on réussisse à prendre des photos dans ce temple si connu et remplit de monde ! Pour voir les photos c'est par ici.

 

Chau Say et Thommanom

Deux temples de chaque côté de la route. Un arrêt à faire et celui de Thommanom est assez sympa à faire !

 

Bayon

L'un des plus connus et des plus imposants avec ses immenses têtes ! Les sculptures sont fantastiques. Un immanquable.

 

Face à Bayon vous pouvez faire un circuit à pied qui vous amène à plusieurs temples tels que Baphuon, la terrasse des éléphants, North Kleang et Phimeanakas

 

Petite pause photo devant la porte Angkor Thom !

 

Pour terminer nous retournons à Angkor Wat profiter du mangifique reflet du temple sur le lac. 

 

Au Cambodge l'une des spécialités culinaires c'est les insectes ! Et en tant que grands gourmands on se devait de tester ! Mais attention pas n'importe comment, on ne voulait pas d'un boui-boui de rue. Alors on est allé dans un bar à tapas tenu par un Français avec un chef cuisinier Cambodgien. On opte pour un plateau dégustation histoire de se faire une opinion générale des insectes et quitte à faire autant varier "les plaisirs" !! Le chef est vraiment super car il explique très bien de quoi sont fait les amuses bouche et à quoi va ressembler cette découverte culinaire. Pas de gluant et pas de liquide tout dégueu ! Tout est très bien préparé, cuit et assaisonné pour en faire quelque chose à notre goût. Mais il y a quand même des préparations plus sophistiquées que d'autres et donc des choses plus crues ne serait-ce que de visu !

 

Petite vidéo pour découvrir notre réaction en direct...


Un petit tour au Night Market avec ses rues illuminées et animées. Beaucoup de bars, de restaurants mais aussi des stands en tout genre : bar à fruits, bar à cocktails et bar à insectes...

 

Pour le troisième jour nous retentons notre chance à Pre Khan pour réaliser les photos de Nicolas en tenu de marié ! Bon ça ne devrait pas poser de problème de poser en chemise quand même !! On se dépêche tout de même de faire deux-trois clichés. Les photos sont ici !

 

Nous terminons par le temple Banteay Kdei qui possède lui aussi beaucoup de charme. Dans ce genre de lieu il faut s'avoir avancer, s'arrêter, se retourner et regarder partout autour de soi. Les angles de vu sont vraiment différents et vous plongent dans d'autres lieux !

 

Nous avons encore une journée à Siem Reap pour profiter de la piscine (ah ça c'est des vacances !) et se mettre à jour sur le blog.

 

3 jours à Phnom Penh

Nous prenons le bus de 8h du matin avec la compagnie Giant Ibis pour nous rendre à Phnom Penh. Nous arrivons en début d'après-midi chez notre couchsurfer ! Un docteur allemand installé depuis quelques petites années au Cambodge. Une petite visite rapide des lieux, de notre chambre et nous laisse les clés avant de repartir travailler. Une confiance totalement aveugle ! Pour l'après-midi nous profitons de sa piscine... Plutôt pas mal !

 

Ce petit passage est assez lourd en émotion. En commençant par la visite du musée de la prison S21. Revenir sur les lieux d'un génocide et comprendre l'histoire qui y s'est passé grâce à des photos, des tableaux et des témoignages glaçants.

Cliquez sur la photo pour la grandir et lisez le règlement de la prison.

Ce lieu qui a d'abord été une école était remplit de joie, de rires, d'enfants qui courent et qui jouent et où l'on apprenait, où l'on enseignait, un lieu de vie. Ce lieu a été volé pour laisser place à la terreur, à l’horreur, à la torture, à un lieu où l'on ne pouvait plus parler ni apprendre, un lieu où le mot "humain" avait perdu tout son sens. Un lieu d'épouvante, de pleurs, de cris envahit par la souffrance et des morts douloureuses. Mes mots ne sont que trop faibles par rapport à ce qui y s'est passé, mais la visite aide à mieux percevoir l'histoire. Aujourd'hui, cette ancienne école, ancien lieu de carnage est un musée. Pour que l'on n'oublie jamais ce qu'il s'est passé et pour que cela ne reproduise jamais.

Nous ressortons d'ici pour reprendre le cours de notre vie alors que des milliers de gens eux n'en sont jamais ressorti vivant. 

 

Pour notre deuxième journée nous visitons l'association Pour Un Sourire d'Enfant, crée il y a 20 ans par un couple de retraité français. Cette association a pour vocation de sortir les enfants de la misère et notamment les enfants chiffonniers de la décharge de Phnom Penh pour leur offrir une éducation et un avenir professionnel. Mais elle offre bien plus que ça, c'est une chance de se créer une nouvelle vie avec un programme, des vêtements et des affaires scolaires, trois repas par jour et une chambre pour les pensionnaires. L'école est ouverte aux enfants sur critères sociaux appartenant à un seuil de pauvreté extrême. Bien que l'école soit gratuite il est difficile de convaincre les parents de laisser leurs enfants à aller à l'école plutôt que de les faire travailler avec eux. Pour compenser cette "perte financière", PSE verse 3 kilos de riz par enfant et par semaine aux familles. Aujourd'hui le riz n'est plus donné mais vendu à très bas prix car l'association a observé que le riz ne servait pas seulement à nourrir la famille mais qu'il était revendu derrière. 

L'école possède une garderie pour les plus petits afin que les mamans puissent travailler. Il y a même des emplois pour elles au sein de l'école et notamment dans la couture. 

Ces enfants qui autrefois se nourrissaient dans les décharges peuvent aujourd'hui étudier, se sentir propre, manger à leur faim et vivre comme des enfants. C'est un projet que nous trouvons fabuleux.

 

C’est avec plein d’espoir pour l’avenir des enfants cambodgiens que nous repartons. Même si à chaque coin de rues nous voyons la dure réalité existante des enfants qui n’ont pas encore la chance d’aller à PSE. Allez un petit tour des environs à vélo !

 

4 jours à Kampot et aux alentours

Nous prenons un bus direction Kampot dans l'après-midi. Nous dormons à l'hotel Borey Vatanac Guesthouse qui est un peu plus "haut de gamme". Oui on s'affole pas ça reste 10€ la chambre hein ! Mais bon on peut en trouver à partir de 5€. 

 

Nous sommes venus ici pour visiter les fermes aux poivres qui sont la spécialité de Kampot ! Nous visitons plusieurs fermes pour découvrir le processus de fabrication, de la plus grosse entreprise à la plus familiale. 

La première journée nous visitons Farmlink et La Plantation. 

A Farmlink nous n'avons pas vu grand chose du processus mais nous avons pu voir les employées en train de trier le poivre avec une dextérité et rapidité impressionnante ! Les grains de poivres qui ne sont pas parfaitement ronds sont mis de côté et seront vendus aux restaurants. Pour le reste, 80% de la production est exporté à l'étranger.

Il existe quatre type de poivres : le vert, le rouge, le blanc et le noir.

Le vert : c'est le poivre frais prêt à la consommation dans les 2 jours maximum. Très aromatisé mais pas trop puissant en bouche. Il se marie très bien avec le crabe.

Le rouge : c'est le poivre vert à un stade de maturation. Il est ensuite plongé dans l'eau bouillante avant d'être séché au soleil.

Le blanc : c'est le même principe que le rouge sauf qu'après avoir été plongé dans l'eau bouillante on lui retire sa peau. Il est ensuite sécher au soleil.

Le noir : c'est le poivre vert au dernier stade de maturation. Il est tout simplement séché au soleil.

 

Le poivre pousse sur des lianes. Pour reproduire les conditions naturelles des tuteurs sont plantés sur lesquels grimpent les lianes de poivre, mis à l'abris sous des feuilles de palmiers. Il faut ensuite attendre 4 années avant de faire la première récolte. C'est avec La Plantation que nous apprenons ces détails et grâce à notre fantastique guide "BL".  BL parle cambodgien, anglais et français et à notre plus grande joie il nous apprend qu'il vient de l'école Pour Un Sourire d'Enfant. Un bel exemple de réussite ! Un jeune homme plein d'humour, qui connaît son métier et maîtrise les langues !

 

Prendre le scooter et se balader entre les villages est toujours un grand plaisir pour les yeux et pour faire des photos!

 

Le deuxième jour on reprend un scooter (4$ par jour ça vaut le coup!) pour nous rendre à Kep. Sur la route on s'arrête voir les marais salants.

 

Bienvenue à Kep !

 

Kep est réputé pour son marché aux crabes. Une scène de marché assez drôle à voir. Ce sont les femmes qui marchandent et se "battent" pour vendre leurs crabes à même la jetée. Les hommes ramènent les cages à crabes de la mer. Chacun y va de sa main à empoigner les crabes et les regarder sous toutes les coutures !

 

Au marché vous pouvez consommer sur place des produits frais de la mer ! Crabe ébouillanté sur place...

Mais on préfère goûter le crabe dans un restaurant le long de la plage. Du crabe au poivre vert évidemment, un régal !

 

Des énormes et magnifiques berlingots!

 

Il est temps de s'arrêter à la "station essence". Après quelques tours de bras nous avons le plein !

 

Le ventre bien remplit nous grimpons en scooter jusqu'au National Park. Bon si vous êtes moins feignants que nous ce jour-là vous pouvez laisser votre scoot à l'entrée et vous balader à pieds. Il y a une jolie vue à plusieurs reprises.

 

Nous terminons cette journée par la visite d'une ferme de poivres plus petite et plus familial Sothy's pepper farm. Ici on prend son temps mais le travail est fait et est toujours aussi difficile.

 

Pour notre dernière journée au Cambodge nous continuons en scooter et nous allons dans les hauteurs à quelques km de Kampot. Nous grimpons le mont Bokor et au-dessus se trouve plusieurs choses à visiter sans trop rien à visiter finalement. Un hôtel tout neuf, un autre abandonné et un léger point de vue un peu difficile d'accès. Mais c'est toujours agréable de se balader. 

 

Avec beaucoup de mal nous avons réussi à visiter Cathedral Green en Kayak ! On a l'impression que tous les touristes connaissent lorsque l'on lit les blogs mais qu'aucun des locaux ne comprend de quoi on parle ! A force de chercher sur Internet nous comprenons que c'est un hostel (les manguiers) qui loue des kayaks et qui propre de nous emmener dans cet endroit si mystérieux.  Nous partons donc en début d'après-midi se faufiler a milieu des palmiers de la rivière. Activité parfaite sauf pour le Kayak ! Mais on a horreur de ça en plus ! C'est pas comme si l'on s'était déjà fait la réflexion en Thaïlande ! Au bout de 5 minutes j'ai mal aux bras, je me plains et lorsque je me mets à ramer nous partons forcément s'enfoncer dans les palmiers sur la droite ! Nous en fallait pas plus pour qu'on en ait marre et qu'on se laisser aller par le courant... Mais c'était très joli !!

 

Le lendemain il est temps de quitter le Cambodge par bus et de passer la frontière avec le Vietnam que nous découvrirons pendant 2 semaines !

 

A bientôt pour de nouvelles aventures !


Écrire commentaire

Commentaires : 0