Le nord du Pérou, du littoral à l’Amazonie

Le nord du Pérou abrite, comme le reste du pays, de nombreux paysages et climats, tous plus variées les uns que les autres. Cette région du pays est notamment connue pour ses nombreux sites archéologiques près du littoral et sa forêt amazonienne. Ainsi, le nord se découpe en trois zones géographiques distinctes, à savoir, la costa pour la côte du Pacifique, la sierra concernant les Andes et la selva pour l’Amazonie. Partons avec Perú Excepción, à la découverte du nord du Pérou, une région méconnue !

 

La côte nord, épicentre des vestiges archéologiques

C’est dans les alentours de Chiclayo et Trujillo que se trouvent les plus majestueux sites précolombiens du pays. Aux abords de Trujillo, il existe l’incontournable cité de Chan Chan, vestige indien le plus étendu du continent ! Avec sa taille impressionnante, elle accueillit jusqu’à 50 000 personnes. Au cœur du site Huaca Rajada, non loin de Chiclayo, se trouve le plus riche trésor de la culture Mochica. Ce site funéraire majeur abrite notamment la tombe du Seigneur de Sipán, l’une des plus grande découverte du XXe siècle.

 

Ne manquez pas de visiter le temple archéologique Arco Iris ! Ce dernier est également surnommé El dragon en référence aux motifs (arcs en ciel, serpents et tumis) représentés en série sur sa muraille.

 

De plus, le littoral nord est également intéressant pour ses deux grandes villes, Chiclayo et Trujillo. Ces villes coloniales abritent de superbes églises et maisons colorés. Ce sont des villes très appréciés pour leur climat agréable et pour profiter d’un succulent ceviche, du poisson mariné. Chiclayo est notamment appelée la ville de l’amitié pour la gentillesse et l’hospitalité de ses habitants.

 

La majestueuse Cordillère blanche

Lieu de prédilection pour le trekking, la Cordillère blanche s’étend sur 180 km de long et 28 km de large. Elle abrite pas moins de 30 sommets mythiques dépassant les 6.000 m d’altitude, dont le point culminant du Pérou, la montagne Huascarán, à 6.768 m. Dans ce cadre inouï, on peut admirer la nature de cette région avec de magnifiques lacs turquoise de montagne, arbres aux écorces rousses et glaciers. Au total, elle possède pas moins de 712 glaciers et 434 lacs, rien que ça ! La biodiversité de la Cordillère se compose d’espèces d’oiseaux, de plantes et de quelques mammifères. La particularité de la Cordillère blanche est de former notamment des vallées glaciaires en forme de U, appelées quebradas. Ce site est idéal pour les amoureux de nature, des grands espaces et de randonnées, à la recherche de sentiers battus loin des touristes. À noter également qu’il existe des treks pour tous les niveaux.

 

La culture Chachapoyas

Chachapoyas est un petit village colonial situé entre la Cordillère des andes et l’Amazonie. Mais ce nom est bien plus qu’un simple hameau. La culture Chachapoyas est reconnue pour sa résistance aux invasions incas. Autour de ce village se trouvent différents sites qui reflètent cette culture.

 

Au nord-ouest, le village de Karajia abrite de grands sarcophages anthropomorphes d’adobe, appelés purumachus, qui abritent des momies de la culture Chachapoyas. Situés le long de la falaise, ils se différencient par leur tête et leur coiffe différente.

 

La citadelle de Kuelap est le site majeur de cette culture. Découvert au court du XIXe siècle, ce village perché dans les montagnes, mesure 600 m de long et est entouré de murs de 10 m de haut. Difficile d’accès, cette forteresse imprenable était ainsi nommée le peuple des nuages. De plus, la vue de celle-ci est à couper le souffle.

 

Non loin de Kuelap se trouve un autre site majeur de la culture Chachapoya : La nécropole de Revash. Elle se compose de funéraires troglodytes édifiés sur le flanc de falaises calcaire. Il est possible d’explorer les tombes où on y trouve de l’art rupestre sur les parois rouge et beige.

 

Enfin, une petite excursion, au nord du village, est possible pour faire un petit trek et admirer les magnifiques chutes de Gocta. Avec ses 771 m de haut en deux chutes successives, elles sont classées dans les dix plus grandes du monde.

 

Le poumon de la Terre

Bienvenue au cœur de la jungle, une zone du monde que de nombreux aventuriers souhaite explorer ! L’Amazonie fait corps avec le Pérou car elle couvre plus d’un tiers du pays. Pour être immergé directement au cœur de la jungle, direction le nord-est, Iquitos ! Ce village est le point de départ de l’ensemble des excursions vers l’aventure, au cœur de la végétation luxuriante. 

 

Tous les explorateurs dans l’âme trouveront leur bonheur et leur soif de sensation, en pirogue sur l’Amazone à côté des piranhas, des serpents, des dauphins roses et des caïmans, ou sur la terre ferme avec les singes, les tarentules, les perroquets et bien d’autres surprises encore … À travers cette faune et cette flore, il est possible de rencontrer des communautés locales qui vivent en semi-autarcie, pour vivre une expérience des plus authentiques. Il est possible d’effectuer diverses activités comme la pêche au piranha, l’observation d’anaconda ou de nager avec les dauphins roses…On revient tout simplement émerveillé d’un voyage en Amazonie ! Les amoureux d’aventure et de nature trouveront leur bonheur dans la plus grande réserve de biodiversité de la planète.

 

Quelque soit votre choix, entre jungle, sites archéologiques ou trekking, vous ne serez pas déçus de découvrir la richesse du nord péruvien ! Pour plus d’informations, rendez-vous sur Perú Excepción !

 

Thibault de Perú Excepción.


Écrire commentaire

Commentaires : 0