Sur la majestueuse route des vins argentins

La route des vins argentins s’étend sur toute la partie ouest de l’Argentine, du nord du pays jusque la Patagonie, sur environ 2 000 km. Tout du long de cette route se trouve de somptueuses bodegas dans des cadres idylliques, à la rencontre des différents cépages tels que le malbec, le torrontés ou la bonarda, notamment. L’Argentine favorise la production de vin rouge mais il existe tout de même de somptueuses variétés de vin blanc. Depuis la vallée de Cafayate, en passant par la capitale du vin, Mendoza, jusqu’aux  caves plus récentes de Néuquen, vos dégustations seront gourmandes au gré des bodegas, le long de la Cordillère des Andes. En route avec l’agence de voyage de Buenos Aires, Argentina Excepcion.

 

Une longue tradition

 

 

 

Apparu en Argentine lors de l’arrivée des colonisateurs espagnols, le vin fut dans un premier temps d’ordre religieux. En effet, ces premiers viticulteurs du nouveau monde produisaient du vin pour la messe. Les différentes émigrations, lors du XIXème siècle, ont apportés avec eux les différents cépages et méthodes de leurs pays natals. Grâce à ces éléments, le vin argentin est l’une des meilleures productions du nouveau monde et même le cinquième producteur mondial. Et preuve de ce succès, la ville de Mendoza est devenue l’une des huit capitales mondiale du vin. De plus, la population d’argentine est l’une des plus grandes consommatrices de vin au monde. La viticulture s’est développée à travers plusieurs régions du pays, et notamment le long de la Cordillère des Andes. C’est alors ainsi que la route des vins d’Argentine est née.

 

 

Cafayate, les vignes les plus hautes du monde

 

 

 

La région de Salta se caractérise par son altitude, où certains vignobles sont situés à près de 3 000 m d’altitude. Avec la chaleur et à l’ensoleillement de la région, les vins de la vallée de Cafayate sont légèrement plus sucrés. En effet, avec une température annuelle de 25 degrés et de très faibles précipitations, ce site dispose d’un cadre épicurien. La spécialité de ce terroir authentique est le torrontés ; c’est un cépage unique que l’on trouve seulement dans ce pays. Ce dernier est originaire d’Espagne, où il n’est plus cultivé, et dispose d’un arôme intense similaire au Gewurztraminer.

 

 

La bodega San Pedro de Yacochuya est l’une des pionnières de la région et l’une des plus hautes du monde. Elle dispose de différentes parcelles de torrontés, de malbec, de cabernet sauvignon et de tannat. Hormis le torrontés, son vin de prédilection est le Yacochuya, une magnifique combinaison de malbec et de cabernet sauvignon.

 

 

Mendoza, épicentre du vin argentin

 

 

 

 

 

Au sud de Cafayate se trouve la région de Mendoza. Capitale du vin argentin, Mendoza regorge de superbes sites viticoles, et ce, plus d’un millier. De plus, elle regroupe près de 70 % de la production viticole du pays avec ses 150 000 hectares. Terre du malbec, c’est dans cette région que ce cépage a trouvé son meilleur terroir. Le malbec est l’un des cépages les plus appréciés par les Argentins ; il accompagne très souvent le plat typique argentin, l’asado.

 

 

 

Il est également possible de trouver, pour les amateurs de bulles, du « champagne » argentin. Il est produit dans la bodega Moët-Annessy, la première qui l’a introduit dans ce pays. À noté qu’à proximité de Mendoza se trouve le toit des Amériques, le Cerro Aconcagua, avec ses 6962 m. Enfin, un évènement annuel à lieu dans cette région à chaque mois de Mars : la Feria de la Vendimia, la fête des vendanges. Cette fête de 3 jours est accompagnée de dégustations, spectacles et visite de bodegas.

 

La bodega Tapiz produit l’un des meilleurs vins d’Argentine. A la pointe de la technologie, cette somptueuse propriété viticole aux pieds des Andes élabore un travail dans le respect de l’environnement. Sa particularité de ses cuvées est qu’elles sont mono cépages. Elle produit principalement les deux cépages phares, le malbec et le torrontés, mais élargit notamment sa production avec différents vins.

 

 

Les vins les plus australs du monde

 

 

 

La vallée du Rio Negro se situe dans l’une des régions les plus reculées du monde, la Patagonie. Cette dernière avec la ville de Neuquén est la plus jeune région du pays à produire du vin et plus particulièrement, du pinot noir. Ce cépage détient des aromes de fruits rouges et de fleurs. Il s’est bien adapté à cette environnement austral et froid, et ce, avec une technologie de pointe pour la production viticole. Il existe également cépages comme le merlot, le cabernet sauvignon, le chardonnay, ou le sauvignon blanc, notamment.

 

Quoi de mieux comme nom pour une bodega en terres patagones que la bodega de la Fin del Mundo ? Due à une large amplitude thermique, sa structure, ses arômes et sa couleur diffèrent. Un costaud malbec aux empreintes boisées est produit sur ces terres.

 

 

 

À travers son histoire et la richesse de ses terres, l’Argentine surprend une fois de plus dans un domaine où on ne l’attend pas. Cette route des vins de 2 000 km, le long de la superbe Cordillère des Andes, traverse divers parcs nationaux et des paysages très divers.

 

 

Il est également possible de prolonger la route des vins argentine avec son pays voisin, le Chili.  Non loin de Mendoza se trouve la capitale chilienne, Santiago de Chile, dont la région regorge de superbes bodegas de vins du nouveau monde.

 

Bonne dégustation !

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur : http://www.argentina-excepcion.com/guide-voyage/vins-argentine

 

 

Thibault (Argentina Excepción).


 

Vous aimerez aussi


Écrire commentaire

Commentaires : 0