Aréquipa à Puno

Jour 9 : Arequipa

 

On s'arrête ici pour la ville mais aussi pour le Canyon Del Colca, un trek dans le 2ème canyon le plus profond du monde ! On s'arrête à l'hôtel Gran Hotel. Je dirais pas que je conseillerais cette hôtel mais c'était pas si pire non plus. La chambre était un peu lugubre et sans prise... Ah si, une située à 2 mètres dans le mur! On a du demander une rallonge... les douches et toilettes sont à  l'extérieur mais bon c'est presque devenu un détail pour nous !

A voir absolument à Arequipa : 

- Le couvent Santa Catalina ! Pour 40 soles   visiter le couvent, une ville dans la ville ! Prenez un guide pour découvrir l'histoire incroyable de ce couvent.  

- La plaza de Armas est une très belle place immanquable.

Pour le Canyon Del Colca, ne vous en faites pas vous trouverez une agence !! Avec ou sans guide ? On a pesé les pour et contre et pour nous le plus simple était avec guide ! Mais après avoir vu comment se déroulait le trek, sans guide est faisable je pense!  Rendez vous autour de la plaza Armas pour trouver une agence. Elles proposent toutes le même tour! (Nous nous retrouvons avec des gens de plusieurs agences différentes et pourtant avec le même guide et on a pas tous payé le même prix !). Nous avons pu avoir notre tour à  135 soles par personnes (meilleurs prix que nous ayons trouvé). Ne prenez pas un tour au dessus de 150 soles. Vous pouvez faire le trek en 2 ou en 3 jours. On vous conseille  fortement en 3 jours. Pourquoi ? Parce que vous allez être crevé en 2 !! Se taper la descente et la montée du canyon en 2 jours et se lever 2 jours de suite très tôt  (3 heures et 4 h du mat) je pense que t'es bien naze après! ! 

 

Jour 10 : Canyon del Colca

 

Jour 1 : il faut être devant son hôtel à 3 heures du matin. Une navette vient vous chercher et fait le tour des autres hôtels. Et c'est parti pour 6 heures de route ! Pour accéder au canyon tu dois t'acquitter de 70 soles.

7h30 : petit déjeuner à Chivay (inclus) le matin ça caille, pensez à prendre une polaire et même bonnet et gant ne serait pas de trop (c'est des franc comtois qui parlent alors tu peux nous croire ). C'est la première fois que nous goûtons la feuille de coca que nous laissons tremper dans notre thé. Nous sommes maintenant des adeptes du maté de coca.

8h40 : condor del Cruz.  Un arrêt de 25 minutes pour admirer le vol des condors. Nous avons eu de la chance ils étaient nombreux ce jour là et nous les avons vu remonter le Canyon . Un véritable spectacle !

9h30 : début du trek à Cabanaconde. À prévoir casquette et crème solaire, ici t'attend 7km de descente soit pendant 4h en pleine cania! Ne cherche pas un coin d'ombre y en a pas ! Une descente assez fatigante mais un magnifique paysage dans cet immense canyon. Une fois arrivé tout en bas notre guide nous conduit à nos habitations. Sur le chemin il nous montre que les cactus sont recouverts d'insectes blancs et que ce sont ces insectes qui sont utilisés pour colorer les tissus (en fait quand tu l’éclates ça fait un rouge vif ,c'est un peu dégueu mais c'est la recette du rose fluo : un insecte éclaté mélangé avec du citron !)

Il est 13h quand nous arrivons au "campement" pour prendre le déjeuner (inclus). Ici pas d'électricité dans les chambres (ne cherche même pas le réseau wifi, oublis). Et maintenant tu as l'après midi pour... t'emmerder ! Oui parce qu'il n y a vraiment mais vraiment rien à faire !! Pense à prendre un livre. Pour Nicolas c'est sieste et pour moi bah je me cherche de nouveaux amis avec qui discuter!! Ne t'en fais pas, du français tu en trouveras ! Sur un groupe de 8 personnes ont été juste 6 français! ! Bon c'est aussi la période des grandes vacances chez nous donc ça joue ! Repas du soir servi à  19h qu'on attend avec impatience! Et 20h30 tout le monde au lit!! Ne regarde pas trop tes draps car je ne vois pas comment les draps peuvent être lavés ici ! Alors fais comme nous, dors habillé capuche sur la tête!  

Jour 11 : Canyon del Colca

 

2ème jour : petit dej à 7h30 pour un départ à  8h-8h30. Aujourd'hui ça monte et ça descend, c'est moins fatiguant que la veille ! Nous marchons le matin car il fait beaucoup trop chaud l'après midi. Aujourd'hui c'est direction l'Oasis, ce qu'on attend tous car c'est après midi piscine!!

On arrive vers 12h à  l'Oasis, on enfile vite les maillots pour profiter de la piscine car à  15h il n y a plus de soleil ici !! Si tu fais le trek en 2 jours tu arrives vers 16h alors autant dire que tu ne profites pas tellement de la piscine. Notre guide nous propose de descendre vers la rivière en fin d après midi. Nous voilà tout au fond du canyon! !

La soirée est bonne enfant : un petit jeu de carte pour apprendre (je parle pour moi Nicols est un grand habitué de ce jeu) à jouer à  la belotte avec deux autres amis.

 

Encore un dodo assez tôt après le dîner car demain nous devons partir à 5h du matin pour remonter le canyon. Quand avant de se coucher on entend des cris!  C'est Manon notre voisine de chambre qui a vu une souris dans sa chambre. Ça nous fait doucement rire, on arrive à la chasser mais ce n'est pas sans se douter que celle ci viendrait dans notre chambre pour grignoter nos barres de céréales! !! La vilaine, Nicolas a été réveillé par des bruits de grignotage à 1h30 du matin et n'a plus dormi jusqu'au réveil (fallait bien quelqu'un pour faire le gai pour voir si la souris revenait !)

 

Jour 12 : Canyon del Colca 

 

Réveil donc à 4H30 mais Nicolas est déjà reveillé depuis quelques heures… Et en plus de ça voilà qu’il a un rhume ! Pas les meilleurs conditions donc pour attaquer une montée avec 1100 mètres de dénivelés positifs… Mais ça ne l’empêche pas de prendre la tête du groupe, à l’aide de sa frontale il part devant nous. Chacun va à son rythme et c’est une file de loupiote qui se dessine dans la nuit. Nous assistons au levé du soleil pendant la montée. C’est un spectacle grandiose ! Ce n’est pas sans peine que nous arrivons au dessus et Nicolas me regarde d’un air étonné, oui oui je suis bien là, 5 minutes après toi ! Nous avons remonté les 5 kms en 2 heures alors que c’était prévu en 3 heures (attention y a du niveau !). On attend le reste du groupe au dessus et on admire le paysage. Pour ceux qui ne se sentent pas de faire la remontée à pied, vous pouvez payer pour prendre une mûle. On est tous fier de nous d’avoir descendu et remonté le deuxième canyon le plus profond au monde !

Un ptit dej bien mérité nous attend ! Sur le chemin du retour à Aréquipa nous effectuons plusieurs arrêts. Ressortez vos maillots pour vous relaxer dans les eaux thermales alimentées par le volcan le plus proche toujours en activité (on voit même ce jour là de la fumée se dégager). Un réel bonheur pour détendre les muscles. Vous pouvez y aller progressivement avec plusieurs bassins à des degrés différents. On a bien squaté celui qui était aux alentours de 38 degrés. Attention le dernier bassin est à 65 degrés !!! Personne ne s’y baigne, on a tenté d’y mettre un petit doigt de pied et ça nous a brûlé !! Je trouve même que c’est dangereux, alors faites pas les foufous et ne sautez pas dedans !

L’arrêt du déjeuner est un buffet à 30 soles mais vous pouvez aussi prendre la carte. Un peu cher pour ce que c’est !

Nous reprenons la route et nous arrêtons au plus haut point que l’on a connu : 4910 mètres d’altitude ! On sort 5 minutes pour faire quelques photos et on peut s’apercevoir qu’il y a de la neige juste à côté de nous !

Dernière arrêt pour admirer une meute d’alpagas. Vous pouvez vous approcher doucement mais ils sont assez craintifs.

 

De retour à Aréquipa après 3 journées bien remplies ! Un petit arrêt à la pharmacie pour déboucher nos nez et apaiser nos gorges qui toussent. Une bonne douche et au lit ! 

 

 

Jour 13 : Arequipa

 

 

Malade mais pas fou, on n’oublie pas de manger ! Pendant le trek du canyon del colca tout le monde nous a parlé du restaurant zig zag. Parce qu’il vaut mieux juger par soi-même nous nous y rendons le midi (moins cher que le soir). Et effectivement c’est un régal ! La viande d’alpaga y est très tendre. Un peu cher pour un budget backpaker mais ça valait la peine. Nous ne faisons rien d'autre de la journée et nous prenons un bus de nuit pour rejoindre Cuzco.

 

Jour 14 à 16 : Cusco

 

Nous arrivons tôt le matin à notre auberge Cusco – Hi . La température chute la nuit et atteint même le zéro. Les fenêtres ne sont pas de très bonnes qualités alors n’hésitez pas à demander une couverture supplémentaire. Ah et prenez la douche avant qu’il fasse nuit sinon vous n’aurez jamais le courage de traverser le couloir. A part ça très bonne emplacement pour se diriger au centre ville et à la plaza de armas. Nous avions réservé sur internet le free city tour pour l’après-midi. Mais nous n’avons pas tellement accroché avec la visite, nous avons laissé tomber le groupe et nous sommes partis nous balader les deux. La spécialité culinaire d’ici est le Kuy, soit du cochon d’inde !! Vous retrouvez cette pauvre bête entière et rôti dans votre assiette… On a voulu essayer mais au final un peu trop cher à chaque fois.  

Pour le petit déjeuner nous avons trouvé une superbe adresse : la Valeriana, les viennoiseries sont très bonnes ainsi que leurs jus !

 

Pour le déjeuner, puisque tous les backpakers parlent de cette adresse, nous décidons de nous rendre à la crêperie la bohème ! De délicieuses crêpes à la française !

Et oui on parle souvent de gastronomie mais que voulez vous nous sommes de grands gourmands ! Et on a le droit de se faire plaisir avec la perte de poids que l’on a eu en seulement 3 mois ! Nicolas a perdu 10 kilos (faut arrêter là par contre !) et pour moi 6 (encore un point où les hommes et les femmes ne sont pas égaux…)

Nous préparons nos sacs pour notre départ au Machu Picchu et laissons nos deux gros sacs chez l’habitant qui nous accueillera après notre escale.

 

Jour 17 : Machu Picchu Village

 

 

Réveil matin assez tôt, nous devons nous rendre à la gare de Poroy direction Machu Picchu Village, appelé aussi Aguas Calientes. Le train Peru Rail est certes un peu cher même beaucoup plus que le bus, mais c’est un véritable voyage dans le temps ! Le train a une ambiance vieille époque, n’avance pas très vite et vous pouvez admirer les paysages.

Une fois arrivé à Machu Picchu Village nous nous rendons à notre hostel Sincha Roca. Plutôt pas mal, avec une grande douche privée ! Mais encore une fois les fenêtres ne sont pas bien épaisses.

Pour l’après-midi on décide de se rendre aux eaux thermales : grosse déception. Les bassins n’ont pas l’air très propre et l’eau est juste tiède. Rien à voir avec les eaux thermales du Canyon Del Colca !

Nous allons aussi acheter nos tickets de bus pour le lendemain pour arriver au Machu Picchu. Le premier bus est à 5h30 mais les gens font la queue dès 4h du matin ! Vous pouvez aussi monter à pied mais l’ouverture du pont se fait aussi à 5h30 donc vous n’arriverez pas avant les bus.

Nous partons nous coucher tôt car le réveil va piquer !

 

Jour 18 : Machu Picchu

 

L’hostel nous prépare un sncack avant de partir à 4h du matin pour rejoindre une file d’attente qui s’est déjà formée à notre arrivée.

Petit conseil : venez soit très tôt comme nous, soit en fin de matinée voir début d’après-midi : il n’ y aura plus personne ! Je pense qu’une demi-journée est suffisante pour visiter le Machu Picchu. Mais tout dépend si vous faites aussi le Huayna Picchu, là vous aurez besoin de la journée.

Une fois arrivé à l’entrée il faut encore faire la queue pour rentrer. Nous arrivons sur le site sur les coups de 6h30. Nous voyons petit à petit les nuages se dégager et le soleil pointer le bout de son nez. 

Beaucoup de personnes prennent des guides, c’est sûrement mieux pour comprendre l’histoire de ce merveilleux site. Mais les tours ne durent pas plus de 2h. Nous nous baladons toute la matinée sur le site en cherchant le meilleur spot pour faire nos photos en robe de mariée. 

Mais il y a énormément de monde qui arrive et les meilleurs places sont difficiles à obtenir. Aux alentours de midi nous trouvons un coin tranquille alors je commence à enfiler ma robe jusqu’à ce que… Un lama me traque ! Il se rapproche très près de moi et lorsque je m’éloigne il me suit. La course poursuite commence ! 

Une fois qu’il décide d’aller voir ailleurs et que j’enfile enfin ma robe, le spot avait été pris par un groupe de touriste avec un guide. Mais la sécurité me voyant en robe de mariée me fait comprendre qu’il n’est pas d’accord et me dit de ne pas faire plus de 2 photos et de me rhabiller… Du coup nous n’avons même pas une photo de Nicolas et moi. C’était le risque sur un site touristique ! Pour voir les photos c'est par ici.

On fait un peu moins nos faignants pour la descente, nous la faisons à pied. De retour à Machu Picchu Village nous allons au restaurant El Indo Feliz. Nous avons plutôt bien mangé mais encore trop cher pour ce que c’était. Et le patron est… Assez particulier ! Il s’est quand même présenté 3 fois à nous quand nous mangions et avait des propos sur les rapports homme-femme qui me dérangeaient. Enfin bref ! c’était bon mais je n’y retournerai pas.

 

Autre petit conseil : si vous ne faîtes que le Machu Picchu, cela ne vous prendra pas toute la journée. Vous pouvez très bien prendre votre train retour le jour même. Parce que du coup on s’est bien ennuyé jusqu’au lendemain 16h30 !

 

Jour 19 : Machu Picchu Village

 

Une journée donc à rien faire en attendant le train. De retour à Cusco nous dormons chez l’habitant en Airbnb. 

 

Jour 20 : Puno

 

Nous partons le lendemain matin pour Puno, dernière étape du Pérou ! Puno n’a pas d’attrait particulier mais il s’agit seulement du point de départ pour visite les îles du lac Titicaca. Nous dormons à l’hôtel Virgen de las Nieves, c’est pas génial mais ça ira pour une nuit. L’hôtel propose des tours pour visiter les îles. Nous choisissons de ne faire que les îles Uros puisque nous ferons d’autres îles du côté bolivien.

 

Jour 21 : Lac Titicaca

 

Les îles Uros, réputé pour n’être que du « fake », que tous les « habitants » des îles rentrent chez eux le soir à Puno. Je ne confirme pas mais le tour faisait vraiment commercial ! Les îles Uros ne sont pas des îles naturelles, elles ont été construites par l’homme. Nous sommes accueillis par des femmes en tenue traditionnelle et nous expliquent comment elles ont construit ces îles. Elles nous font aussi visiter leurs habitations. Pour nous dire Au revoir elles nous ont quand même chantés « Vamos à la playa » très typique… Nous nous attendions un peu à cela mais on voulait tout de même y faire un tour.

De retour à Puno nous prenons un bus direction Copacabana et c’est là que nous disons au revoir au Pérou !

 

Direction la Bolivie !

 

Marine & Nicolas


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Helena Ferrer (dimanche, 05 février 2017 05:27)


    Hmm is anyone else having problems with the images on this blog loading? I'm trying to determine if its a problem on my end or if it's the blog. Any responses would be greatly appreciated.