De Lima a Nazca

Jour 1 : Arrivée dans le capitale, Lima

 

Nous arrivons tôt le matin à Lima et n’échappons pas à la foule de taxi qui nous propose de nous conduire jusqu’à notre hôtel. Oui mais nous on n’a pas d’hôtel, on loge en Airbnb chez l’habitant et les adresses ne sont pas toujours simples à trouver. Heureusement notre hôte nous a laissé des infos à donner au taxi.

Rien de bien particulier au programme, faire les courses (oui parce qu'on sait qu'on abuse des restos alors on fait des efforts!!), repérage des lieux et... Sieste !!

 

Jour 2 : Miraflores

 

Nous partons le matin se balader au parque del Amor. Ne vous étonnez pas s'il fait gris à Lima c'est tout le temps comme ça ! On l'appelle même "la grise" ! Une jolie petite place où l'on peut regarder le bord de mer. 

Pour ceux qui veulent faire du shopping il y a un grand centre commercial non loin du parque el Amor. Vous trouverez aussi une boutique Perurail pour ceux qui veulent acheter leurs billets de train pour le Machu Picchu.

Nous rentrons à notre hébergement l'après-midi pour supporter la France en finale de l'Euro contre le Portugal ! Bon cela n'a pas permis à la France de gagner... Tant pis !

 

Jour 3 : Centro Historico

 

Bon mise à part la Plaza Mayor nous n'avons pas trouvé grand chose à voir dans ce quartier. Ce n'est donc pas du tout un coup de coeur pour Lima !

Quittant le centre nous allons voir un peu plus loin dans le quartier Barranco, voir le pont des soupirs. Il faut paraît-il faire un voeux et retenir sa respiration le temps de traverser le pont (ouf il n'est pas bien long) pour que le voeux se réalise.

 

Jour 4 : direction Paracas

 

Nous avons passé 3 jours à Paracas mais deux suffisent pour faire les activités de cette ville. Pour se rendre à Paracas nous avons choisi de prendre la compagnie Cruz del Sur, c'est la meilleure du Pérou ! Elle est très confortable notamment pour les trajets de nuit.

Notre première journée à seulement servi à  s'installer. Nous sommes arrivés depuis Lima vers 11h du matin à notre auberge Paracas Backpacker House, qui est très bien. Vous avez une cuisine si vous souhaitez vous faire à  manger. Vous trouverez une toute petite supérette dans le village. Pour manger à  l'extérieur, le bord de mer est divisé en deux : d'un côté vous avez les restaurants avec cuisine internationale, un peu classe un peu cher et de l'autre les petits restaurants locaux qui ne paient pas de mine mais pour avoir testé c'est pas mauvais du tout et un menu pour 15 soles on a du mal à trouver mieux!

 

Jour 5 : la réserve de Paracas

 

C'est l'une des activités principales de la ville. Vous avez la possibilité de la visiter en bus, en quad ou à vélo (ou à pied pour les plus motivés). La réserve de Paracas est une réserve naturelle où vous pourrez voir des dunes de sables, des plages de sables rouges, des pélicans et plusieurs autres oiseaux. Il y a environ 24 km aller retour. Nous avons choisi d'y aller en vélo pour plusieurs raisons : 1) le prix. Bah oui c'est la première préoccupation quand on voyage. Comptez 30 soles pour une location de vélo à la journée. Le quad était à 80 soles les 2h30. 2) pas de circuit imposé. On aime encore assez bien ne pas dépendre d'un guide et prendre le temps de s'arrêter quand  on le veut et où l'on veut. Mieux vaut partir le matin pour prendre son temps. Le soleil peut se coucher rapidement (à  18h il faisait déjà nuit). La réserve est en travaux, en cours de construction des points d'informations touristiques. Pour accéder à la réserve vous devez payer un droit d'entrer de 15 soles. Le fait d'être à  vélo vous permet d'accéder à  toutes les plages même si les alentours sont en construction, contrairement au bus qui ne vous emmènera pas plus loin que la playa roja. C'est aussi un bon terrain de jeu pour monter et descendre les dunes de sable !!

Le soir venu nous goûtons à notre premier Pisco Sour ! Mais qu'est ce que c'est ? Il faut savoir que le Pisco est l'alcool traditionnel du pérou. Alors voilà la recette du Pisco Sour : 10 cl de Pisco ; 3cl de jus de citron vert ; 1 cl de sirop de sucre de canne ; 1 blanc d'oeuf ; quelques gouttes d'angostura bitters.  

 

 

Jour 6 : islas ballestas & Huacachina

 

Là aussi activité phare de Paracas. Bien que ce soit très jolie et que l'on y voit énormément d'espèces animales, nous avons moins apprécié la façon  de faire la visite. Toutes les barques partent le matin. C'est donc un file de barques qui crachent de la fumée noire qui s'approchent beaucoup trop près des récifs et qui effraient les animaux pour offrir les plus belles photos aux touristes. Le guide se vente même que les distances autorisées sont beaucoup plus proches que pour d'autres pays. Du coup on est un peu mitigé sur l'activité. Si vous êtes allés la veille à la réserve vous ne devrez payé que 3  soles supplémentaires.

 

Notre auberge comme beaucoup d'autres je pense, propose une navette pour Huacachina pour 30 soles. On prend donc cette navette.

Huacachina, un oasis en plein milieu des dunes de sables. Pour résumer cet oasis en 3 mots : hostels (comprenez auberge et non hôtel), restaurants et buggy ! Huacachina ne fut que le temps d'une journée mais une journée dont on se souviendra tellement on a ri! Et après les terribles événements en France du 14 juillet ça nous a fait du bien de rire à nouveau.

Nous avons séjourné à hostel El Boulevard qu'on a bien du mal à noter tellement de choses étranges se sont passées! Pour ce qui est des chambres c'est correct mais l'hôtel est toujours en construction et l'on voit que des choses ne sont pas terminés. 

Tous les hôtels proposent des tours de buggy (n'hésitez pas à négocier le prix). Notre tour débute à 16h et dure 2h.  Au programme buggy et sandboard. Une bonne dose de rigolade, on part à 9 personnes et rencontrons Ines, une jeune française partie depuis quelques jours faire le tour du monde toute seule, et deux filles belges Amandine et Julia ici pour les vacances avec une bonne humeur contagieuse! Bref une belle équipe pour bien rigoler !!

 

Nicolas est le premier à  s'essayer au sandboard, pas serein il dévale une dune de sable à plat ventre sur sa planche! Ça ne nous donne pas confiance mais on se lance chacun notre tour. Attention ne laissez pas dépasser un seul bout de peau de la planche sinon c'est brûlures assurées (comme moi).   On tente une deuxième descente plus rapide cette fois ! Mais 'ai fait un vol plané, perdu mes lunettes de soleil et me suis cramée les coudes et les genoux! ! Plus personne ne voulait y aller après moi me voyant me relever et boiter! ! Bon bah moi ça m'amuse plus les glissades la 3ème sera sans moi ! Je décide d'inventer un nouveau concept : le assboard ! Oui oui j'ai tout descendu sur les fesses !! Un peu plus long mais moins douloureux! Après ces émotions notre guide nous trouve une belle place pour admirer le coucher de soleil.. c'était de toute beauté! 

La fine équipe rentre à l'hôtel et notre guide nous offre un pisco sour et nous propose un jeu de kapla... oui mais des kaplas pas comme les autres c'est en fait un jeu d'alcool.  Sur chaque kapla retrouvez un petit gage du genre "fait boire ton voisin de droite". Le tout servi avec du pisco pur! Ça promet!! Le but est de retirer un kapla de la pyramide sans la faire s'écrouler. Et deviné qui fait tout tomber ?? Bah oui c'est moi, allez le premier shot est pour moi ! Mais très vite un complot s'est installé autour de la table... On a décidé de saouler notre guide!! Haaan les vilains !! Au final nous avons perdu le guide au milieu de la soirée, quelques habits par terre laissaient penser qu'il était allé dormir dans un coin. On entendait le lendemain matin les membres de l'hôtel qui le cherchait un peu partout... en tout cas nous on a bien rigolé! ! Mais nos amies belges ont un peu moins de souvenirs que nous... ahaha !

 

Conclusion on a adoré notre petite étape à  Huacachina, on a rencontré des gens géniaux et on a tellement rit! Merci à ceux qui ont croisé notre route !

Jour 7 : départ pour Nazca

 

 

Ah Nazca, j'étais mi-choco pour y aller (mitigé quoi) parce qu'on y venait seulement pour voir les lignes de Nazca et que je trouvais ça trop cher (80 $ par personne) mais Nicolas voulait voir ça alors on y est allé. Pour aller à Nazca depuis Huacachina vous devez rejoindre Ica en taxi, pareil méfiez vous des prix. On avait demandé à  l'hôtel combien coûtait le taxi er c'est 8 soles, alors quand le taxi nous annonce 10 on refuse tout de suite, du coup il nous descend le prix à 9 donc on dit toujours non et finalement il se décide à nous dire 8 on peut donc enfin monter dans le taxi. Arrivés à Nazca notre hôte d'Airbnb vient nous chercher. Rien de prévue pour la journée c'est repos !

 

Jour 8 : Les lignes de Nazca

 

Notre hôte travail dans le tourisme et nous a donc proposé de réserver notre vol. Il nous emmène même jusqu'à "l'aéroport". Nous voilà prêt à monter dans un coucou! Au fait Nicolas n'a pas le mal des airs ?? Si si !! Mais je vous rassure moi aussi dans ce petit coucou!  Impossible de regarder en bas les lignes de Nazca, le coucou nous fait trop mal à  La tête! ! Une catastrophe on ne rêve que d'une chose c'est que ça se termine ! On hochait la tête quand le copilote nous parlait pour faire semblant d'aller bien mais c'était le drame !! Et au final quand on a essayé de regarder en bas il fallait vraiment bien regarder pour voir les lignes...

 

Conclusion : complètement déçu par les lignes de Nazca ! Trop cher pour ce qu'on peut apercevoir!

 

On mettra quelques heures pour nous remettre de nos émotions avant que l'on se fasse invité chez les voisins qui fêtent les 18 ans d'une jeune fille. Nous voilà au beau milieu d'une grande famille péruvienne à  se faire offrir du pisco et de la nourriture. Trop d'hospitalité alors qu'on ne connaît personne ! Je décide de me lever pour débarrasser mon assiette quand un monsieur me prend la main pour danser.  Je ne fais pas la timide longtemps moi qui adore la musique latine je ne vais pas me gêner pour leur montrer que chez nous aussi on sait danser. En quelques minutes notre arrivée se fait bien remarquer par mes quelques déhanchés si particuliers ! Du coup je ne veux plus partir d'ici alors que Nicolas m'attend sagement sur une chaise jusqu'à ce que son tour vienne !! Une dame péruvienne l'a remarqué et le prend par la main pour le faire danser ! Un grand moment de rire pour moi car Nicolas n'aime pas autant que moi danser! ! En tout cas cette dame s'est bien lâché et lui a même fait du booty shake ! Un pur moment de fou rire... C'est sur cette note que s'arrête notre séjour à Nazca où finalement ça aura été le meilleur moment !!

 

Nous prenons un bus de nuit pour Arequipa.

 

Nos prochaines aventures : d'Aréquipa à Puno, Pérou !

 

Marine & Nicolas


Écrire commentaire

Commentaires : 0